[creation site internet] [creation site web] [logiciel creation site] [accueil]
[Histoire & Monuments]
[Mairie & Services]
[Urbanisme]
[PLU - Règlement & Annexes]
[Nettoyons Nature]
[Ecoles]
[Bibliothèque]
[Sport, Loisir, Culture]
[Communauté de Communes]
[Associations]
[Manif-amicale scolaire]
[Manif-anciens combattants]
[Manif-art mania]
[Atelier Yapafoto]
[Manif-dance orientale]
[Manif-club st jacques]
[Manif-comite des fetes]
[Manif-confrerie]
[Manif-fete des voisins]
[Manif-gala 2013]
[Jardin de l'ancien presbytère]
[Jeux de Seine et Marne 2015]
[Manif-patrimoine]
[Manif-Musiquole]
[Nettoyons Nature]
[Manif-Owaci Ori Dance]
[Belles mécaniques 2015]
[Manif-comite de jumelage]
[Manif-budo]
[Manif-tir a l'arc]
[Artisans & Commerces]
[Actualités - La Coquille]
[Actualités - Coquille INFO]
[Index pratiques]
[Liens utiles]
[Nous contacter]
[Infos legales]

2


Le mot du Maire, Francis Duchateau


Nous voici à 2 ans de mandat, avec la nouvelle équipe que vous avez choisi en mars 2014.

L’année 2015 a été riche sur le plan de l’urbanisme avec 12 permis de construire  et 10 mises en chantier de maisons neuves. Riche aussi sur le plan de la démographie avec 20 nouvelles familles accueillies et à qui nous souhaitons la bienvenue. Riche toujours sur le plan scolaire avec l’ouverture d’une 4ème classe et l’atteinte du régime de croisière sur les NAP (Nouvelles Activités Périscolaire).  Ces points sont révélateurs d’un village qui se développe et le recensement 2016 viendra probablement conforter cette analyse.

Avant d’évoquer les futurs projets et le devenir du village, faisons le point sur les projets réalisés au tiers du mandat, qui vous étaient proposés dans notre programme :


Soigner le cadre de vie de notre village et renforcer la sécurité :

  • Début d’aménagement de la place de l’église, avec le fleurissement du parvis et du village, gestion du stationnement (bornes & interdiction plus de 3,5t).

  • Réaménagement du circuit des cars (arrêts en dehors de la place de l’église).

  • Nettoyage et renforcement des grillages de protection (des pigeons) du clocher.

  • Réfection de la toiture du bâtiment communal « bar », place de l’église.

  • Rue grande : signalétique au sol et zone 30km/h dans la chicane.

  • Etude d’installation de caméras de vidéo-protection (maillage sur plusieurs communes) non suivie de travaux du fait des coûts d’investissement (90 000€) et de fonctionnement (environ 6 à 8 000€/an) trop élevés.

  • Fresque à la croix de St Vincent. à l’angle rue de Noisy et rue du Marchais.

  • Aménagement du carrefour rues de Noisy / Marchais / Cul de Sac avec des coussins berlinois, rue de Noisy et mise en sens unique d’un tronçon de la rue du Cul de Sac.

  • Lancement de la réhabilitation de la station d’épuration et réalisation d’étude des sols via le SIDASS.

  • Lancement des premières études de gestion des eaux pluviales en partenariat avec le SIDASS.

  • Renforcement de la sécurité aux abords de l’école (stationnement, marquage au sol, « maman sécurité » au passage piéton).

  • Poursuite de nos démarches sur le trafic de la RD403 avec les communes de Villecerf et de Villemer ; réunions avec les élus du nouveau Conseil Départemental, la sous-préfète et leurs services, actions d’aménagement du territoire au niveau du Syndicat Mixte d’Etude et de Programmation (40 communes), dossiers de presse et articles dans les journaux, spots radio….

  • Optimisation de l’éclairage public et prise en compte de la pollution nocturne via la coupure durant la nuit et la suppression de points lumineux.

  • Acquisition d’un désherbeur mécanique permettant de tendre vers le zéro-phyto (démarche de réduction des pesticides).


 Impliquer les jeunes dans la vie communale :

  • Mise en place des NAP (Nouvelles Activités Périscolaire) dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires.

  • Participation active du village (jeunes, associations, écoles,…) aux Jeux de Seine et Marne (remise d’un trophée par MSL).

  • Ouverture par l’Education Nationale fin juin 2015 d’une 4ème classe.

  • Implication de 3 Jeunes du village au Conseil Communautaire de Jeunes, Moret Seine et Loing (CCJ)

  • Opération annuelle « Nettoyons la nature » avec les jeunes et les moins jeunes


 Apporter le soutien aux acteurs de l’animation du village et la communication correspondante :

  • Création d’une « maison des associations » (ex école des petits) et attribution de noms à toutes les salles communales (identification via des plaques créées par une association).

  • Coordination et la planification des aides matérielles et soutien logistique aux associations.

  • Promotions d’activités transverses multi-associations (Gala, Jeux de S&M, accueil jumelage, expo centenaire, ..)

  • Promotion des « repas des voisins » dans les quartiers (7 à 8 par an).

  • Création d’un site internet enrichi et géré de manière autonome (1 000 connexions mensuelles,…)

  • Elaboration d’un livret d’accueil pour les nouveaux Saint-Jacques-Villois.

  • Concours pour un nouveau logo pour Ville-Saint-Jacques.

  • Refonte et modernisation des bulletins municipaux (La Coquille, La Coquille-Info, Notes d’information).


Disposer de services de proximité pour toutes les générations :

  • Ouverture d’un service de proximité.

  • Mise en réseau et informatisation de la Bibliothèque avec celle de la CC, avec un choix de livres et animations pour tout public.

  • Actions intergénérationnelles : rencontre des anciens avec les enfants des écoles, colis de noël.

  • Petite enfance : poursuite des « matinées à jouer » au sein du village via MSL.

  • Ecole : ouverture d’une 4ème classe à l’école du Cormier (169 élèves) et montée en charge des services périscolaires (11 000 repas en deux services, 6 000 enfants à la garderie, 77% de fréquentation des NAP)


Moderniser et pérenniser le fonctionnement de la mairie :

  • Mise en place de la dématérialisation des documents avec la perception (1ère commune rurale sur la perception de Montereau).

  • Remise à niveau des logiciels de gestion (état civil, paye, compatibilité, budget, élections,…...).

  • Mise en place d’un système d’information (réseau de PC, sauvegarde, archivage, espaces collaboratifs,….).

  • Refonte de l’accueil téléphonique et physique du public.

  • Révision des règlements intérieurs de la Salle des Fêtes et du cimetière.

  • Mise en place des entretiens d’évaluation du personnel et des fiches de postes.

  • Dématérialisation des Conseils Municipaux (dossiers accessibles sur les espaces collaboratifs).

  • Réflexion sur le devenir de la commune dans le cadre des « communes nouvelles ».


A la lumière de ces actions, on mesure l’apport significatif des bénévoles, fidèlement à nos côtés, et plus largement des Saint-Jacques-Villois qui ont montré toute leur solidarité en 2015.


Les communes dans la tourmente !!!

De la solidarité, de l’imagination, du courage, il va en falloir pour suivre le train des lois précisant la nouvelle organisation territoriale de la France (lois NOTRe, MAPTAM, GEMAPI, RCTT, GRENELLE III, DGF, Rythmes scolaire, ….) avec, au plan local, des charges supplémentaires et des normes nouvelles à respecter.


Les communes étranglées par les baisses de dotations de l’Etat et  l’augmentation des charges.

Du courage pour encaisser la baisse de la dotation de l’Etat de 10% par an de 2015 à 2017. Cela représente pour Ville-Saint-Jacques, une réduction annuelle de 15 à 20 000€ de nos recettes. Pour la compenser, il nous faudrait augmenter les impôts de 7% par an pendant trois ans ….. Ce que nous ne n’avons pas fait en 2015 !! Mais combien de temps pourrons-nous résister ?

Nous avons d’abord fait le choix d’adopter un plan de réduction des dépenses, sur la période 2015 - 2016. L’idée est bien de « balayer devant sa porte » et non de lever des impôts pour « boucher les trous ». Sa traduction ne vous a pas échappé : peu d’investissements depuis deux ans maintenant, le report de l’entretien du gros patrimoine, un recours plus faible à la sous-traitance, l’arrêt de l’éclairage public au cœur de la nuit, …..

Ces réductions de dépenses communales ne suffiront pas pour équilibrer le budget et il sera probablement nécessaire de stopper certaines activités. Espérons que cela sera suffisant pour éviter de finir dans le rouge, comme le prédit l’Association des Maires de France pour nombre de communes rurales, à partir de 2017.


Les communes vont devoir faire preuve d’imagination ……

Imaginatif et audacieux, nous l’avons été, en 2015, avec le projet de commune nouvelle pour retrouver des marges de manœuvre.

Encouragé par l’Etat, nous y avons vu un levier formidable  de mutualisation en nous regroupant. Une réponse à la baisse des dotations tout en offrant le même niveau de services.

Initié avec les communes de Villecerf et Villemer, discuté un temps avec Montarlot et Episy, le projet s’est finalement poursuivi avec Villecerf seule, et les services de l’Etat.

Lors des réunions publiques en septembre 2015, vous avez souligné le bien fondé sur le regroupement de communes, et vos réactions ont montré à la fois l’intérêt porté à cette démarche et les légitimes interrogations suscitées sur ce mode nouveau de gestion.

Finalement, en l’absence d’une volonté partagée des élus des communes, les conditions de création d’une commune nouvelle n’étaient plus réunies et le projet a donc été abandonné, à notre grande déception,  et celle des maires de Villecerf et Villemer. Nous restons convaincus que c’était bien la voie à suivre dans le contexte instable et mouvant des collectivités territoriales.

Mais positivons, mener l’étude a été un plaisir et fort intéressant. Nous avons appris à mieux nous connaître ; et si nous n’avons pas franchi la ligne d’arrivée, nous avons fait quelques pas en avant… Je reste persuadé que l’on en reparlera un jour !


Les communes doivent rester solidaires plus que jamais ……

Solidaire au sein de la commune, et poursuivre notre action, comme le pratique déjà le Centre Communal d’Action Social ou le monde associatif, très riche à Ville-Saint-Jacques, ou encore certains habitants à travers d’heureuses initiatives.

Solidaire aussi lorsqu’il s’agit de l’avenir de nos villages, qui passe par des communes fortes au sein d’une Intercommunalité encore plus forte : Moret Seine et Loing pour ce qui nous concerne. De ce point de vue les actions qui découleront en 2016 du schéma de mutualisation en cours d’élaboration à Moret Seine et Loing auront toute leur importance et la commune adhérera à la démarche.

Des investissements en net replis……

Côté gros investissements et travaux d’ici la fin du mandat, la situation se résume à deux dossiers :

Le premier et le plus gros : la gestion des eaux pluviales à mener en parallèle avec la réhabilitation de la station d’épuration (STEP) conduite par le Syndicat d’Assainissement (SIDASS). La STEP sera financée par le SIDASS (environ 1 500 000€) et les mises aux normes actuelles auront des répercussions sur le prix du m3 assaini et donc sur nos factures.

La gestion des eaux pluviales est une compétence communale et sera financée par la commune. Le coût prévisionnel est très élevé (environ 475 000€), raison pour laquelle il faut  mutualiser avec les travaux de la STEP pour minimiser les coûts. Le financement ne pourra se faire que par un emprunt, le seul du mandat probablement.


Le second n’est pas déterminé. L’état de nos finances permet une opération d’un montant de 100 000€ environ sur le temps du mandat. Cette somme prélevée de la réserve permettra de réaliser un projet voir deux si l’on peut bénéficier des subventions du Conseil Départemental de S&M dans le cadre des contrats aidés (50 000€ maxi par projets). Le reste de la réserve constituera la trésorerie nécessaire au bon fonctionnement de la commune, comme dans toute entreprise. Au-delà une levée d’impôts serait nécessaire.

Une chose est certaine, la priorité sera donnée à la sécurité, déjà évoquée précédemment, et au cadre de vie. Sur ce dernier point, la commune s’est engagée dans une démarche de réduction des pesticides à partir de 2009 et a obtenu de bons résultats (baisse de 90%). Conséquence visible, l’herbe envahit le village. Nous prévoyons dès 2016 un renforcement de l’équipe « espace vert » via un contrat aidé. Pour amorcer la démarche nous proposerons probablement une opération « Embellissons notre rue » à l’instar de celle « Nettoyons notre village » qui connait un franc succès tous les ans… Vous sachant solidaires, nous comptons aussi sur vous à nos côtés pour rendre  nos rues, nos propriétés, notre village agréable à regarder et accueillant »... J’espère que cette démarche développera une dynamique.

 

Un village qui bouge ….. et c’est essentiel !!!

Certes les marges de manœuvre budgétaires sont très restreintes, et limitent les projets d’investissement durant ce mandat. Il n’en demeure pas moins que notre  village continue d’offrir des services de qualité aux habitants, ce qui le rend attractif et favorise son développement, comme le montre la démographie, sans cesse croissante au fil des décennies.

Ce constat résulte de choix antérieurs : celui par exemple d’investir dans une école primaire fonctionnelle et de créer les services périscolaires associés ; celui encore de miser sur l’intercommunalité à travers les syndicats et la communauté de communes et d’anticiper les regroupements quand on pressent que l’on ne pourra plus faire tout seul à un coût raisonnable ; celui enfin du soutien aux bénévoles des associations, des bibliothèques, ou aux habitant prenant des initiatives.

Il ne me reste, avant de terminer mon propos, qu’à me faire l’interprète de la commune, de ses élus, et de ses agents, pour vous assurer de notre détermination pour affronter cette période difficile pour les communes, dans un contexte national lui-même compliqué.

Je vous souhaite de trouver la force pour réussir vos projets, la force pour résister aux contraintes, la force pour vaincre les difficultés. Mais surtout de trouver la force du bonheur dans nos cœurs et dans ceux de nos proches pour continuer à « vivre ensemble ».


Francis Duchateau Maire de Ville-Saint-Jacques


Illustration avec quelques chiffres clés sur la commune (chiffres 2015) :


Dépenses annuelles : 410 000€ soit 554€/hab

Recettes annuelles : 450 000€ soit 608€/hab (baisse de 20 000€/an soit 4,5%/an)

Pour mémoire : +1% augmentation impôts communaux = 2500€

Encours de la dette : 136 000€ soit 184€/hab

Annuité de la dette : 25 000€ soit 34€/hab

Epargne : 54€/hab et 20€/hab après remboursement annuité de l’emprunt

Réserve : 300 000€ (il faut conserver environ 200 000€ de trésorerie, pour le fonctionnement)


Coût de l’école :

         280 000€/an dont 200 000€/an de fonctionnement et 80 000€/an de remboursement d’emprunt

Part de VSJ : 150 000€/an pour VSJ (répartition 55% VSJ / 45% NR)

Déficit cantine : 21 000€/an à charge de VSJ & NR

Déficit garderie : 7 000€/an à charge de VSJ & NR

Déficit NAP : 4 000€/an à charge de VSJ & NR


Charges de personnel : 105 000€ soit 142€/hab (1 secrétaire, 1 agent d’entretien, 0,5 agent de nettoyage)

Charges générales : 93 000€ soit 126€/hab (achats, contrats, prestataires, ….)

Subvention associations : 3 500€/an soit 4,7€/hab

Dotation au CCAS : 3 500€/an soit 4,7€/hab

Fréquentation des salles communales : +15% en 2015, 132 journées complètes et 459 matinées, après-midi, ou soirées (15 associations actives, soit une pour 50 habitants).




  


Interdiction de circuler place de l'Eglise

aux véhicules de plus de 3,5 tonnes.

Rue Grande : signalétique au sol et zone 30 km/h.

Fresque à la croix de Saint Vincent

(angle rue de Noisy et rue du Marchais)

Fleurissement du parvis de l'Eglise, création de jardinières en bois et béton par la commission : 

"Cadre de vie" et le concours de la Paroisse.

Exemples de réalisations

TRAVAUX  -  PROJETS  -  AMENAGEMENTS

Nettoyage et renforcement des grillages de protection du clocher

Mairie de Ville Saint Jacques  

52, rue Grande

77130 VILLE-SAINT-JACQUES 

tél : 01 60 96 66 01

VILLE - SAINT - JACQUES

Site officiel

Search

Deutsch

Italiano

Nederlands

Français

English

Español

Accueil

Mail

Info